SPRING À TRAVERS TOUTE LA NORMANDIE !
Gardez vos billets de spectacle, ils vous donnent droit au tarif préférentiel sur tous les autres spectacles présentés dans les lieux partenaires de SPRING.*
*hors L’Etincelle – Théâtre de la ville de Rouen

Espæce

jeudi 5 avril - 20h
vendredi 6 avril - 20h
samedi 7 avril - 20h
Lieu : théâtre de Caen
Durée : 1h10
Tarif : de 8 à 25 €

CIE 111 / AURÉLIEN BORY
Théâtre visuel / dès 8 ans

« Vivre, c’est passer d’un espace à un autre en essayant le plus possible de ne pas se cogner » disait Georges Perec dans son essai Espèces d’espaces.  Avec Espæce, contraction de espèce et espaces, Aurélien Bory – artiste des tangentes et des plans inclinés, de l’apesanteur et de la verticalité – rend hommage au génie ludique de l’écrivain oulipien. Il remplace la page blanche par le plateau nu et se saisit des outils du théâtre comme d’un alphabet, pour en révéler l’histoire et les potentialités. En proie au jeu hasardeux d’un grand mur sur roulettes, les cinq interprètes déploient des trésors de grammaires gestuelles. Rhétorique de l’enfermement, dynamique de l’échappée. D’aplatissement en contorsions, les comédiens, danseurs et acrobates rivalisent d’imagination avec la paroi mouvante.

conception, scénographie, mise en scène : Aurélien Bory
collaboration artistique : Taïcyr Fadel
création lumière : Arno Veyrat
composition musicale : Joan Cambon
décor : Pierre Dequivre
costumes : Sylvie Marcucci, Manuela Agnesini
avec Guilhem Benoît, Nicolas Lourdelle, Katell Le Brenn, Claire Lefilliâtre, Olivier Martin Salvan

Coproduction : Festival d'Avignon, TNT Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, Le Grand T Théâtre de Loire-Atlantique Nantes, Théâtre de l'Archipel Scène nationale de Perpignan, Théâtre de la Ville-Paris, Maison des Arts de Créteil, Parvis Scène nationale de Tarbes Pyrénées
Avec le soutien de l'Adami et de la Spedidam
Résidence à la FabricA du Festival d'Avignon, au TNT Toulouse et à Circa Auch

Crédits photos : Aglae Bory et Christophe Reynaud de Lage

Espæce

Aurélien Bory va mettre en scène l’Opéra d’Avignon, recréant un fond de scène, bougeant ses murs, pliant et dépliant le cadre. L’idée est splendide. Les images se succèdent, certaines d’une beauté renversante.

Les Echos