© Mosi Espinoza

Métropole Rouen Normandie
Notre forêt Morgane Incantation chorégraphique

Performance inspirée de Notre forêt
 

Mot de Justine Berthillot

"Nous devions vous présenter Notre forêt à La Fabrique des savoirs d'Elbeuf, un musée à l’espace intimiste et au milieu d'animaux naturalisés. Les nouvelles mesures sanitaires entrées en vigueur ces derniers jours ont rendu cela impossible. Les équipes de SPRING se sont démenées pour maintenir notre présence, et nous ont proposé de nous déplacer dans la Chapelle Corneille. Elle est magnifique, mais elle ne faisait pas partie de la typologie des espaces imaginés pour cette proposition, plutôt destinée à des lieux ouvrant un point de vue ou sur la nature, ou sur la ville.
Après une courte hésitation, car nécessitant une urgente réponse, j’ai décidé de me saisir de cette surprenante et sublime occasion avec joie, curiosité et excitation.

Quel est le sens de mettre la forêt dans un lieu chargé de sacré ? Il pourrait y avoir de nombreuses intentions et interprétations à un tel geste. Pour ma part, je vois la possibilité de faire l’expérience d’une rencontre entre deux spiritualités, dont les histoires sont mêlées.. C’est donc avec l’intention de révéler le sacré de la nature que je lance ce geste. Plonger cette gardienne de la forêt (La Curupira) dans une église, c’est pour moi tenter, le temps d’un moment, l’élévation d’une nouvelle idole, la nature même. Et j’espère que les symboles et le sacré qui émanent de cet espace sauront magnifier la divinité de notre Terre-Mère, et créer dans cette extrême confrontation un moment unique qui dépasse mon propre geste. C’est aussi pour moi un pied de nez à l’histoire que de faire entendre ces voix dans ce lieu, comme faisant preuve d’une foi et d’une lutte pour la nature impossible, éternelle et inextinguible.

Ceci n’est donc pas Notre Forêt, mais ce sera ce qu’il peut advenir d’une rencontre radicalement différente, et je me réjouis qu’en cette période l’imprévu puisse nous faire vibrer ensemble."

Justine Berthillot


Le spectacle

Performance entre installation et chorégraphie, Notre Forêt invite le spectateur à la découverte de La Curupira, créature des bois. C’est un corps féminin qui rassemble, image, raconte, incarne et témoigne de ce que la nature est bien vivante et que nous sommes des vivants parmi ce grand corps-mère. C’est le mythe, la terre, le féminin, nos corps en luttes et tous les Anciens récits qui sont réactivés par les témoignages de cette légende brésilienne de La Curupira, gardienne intemporelle de la forêt, homme et femme à la fois, humaine et animale, éternelle et périssable.

Le casque sur les oreilles, le public est invité à vivre un voyage immersif et hybride qui nous fait tendre l’oreille vers des voix et des sons susceptibles de nous inspirer et peut-être même, de déplacer notre regard sur la nature et le vivant, lui redonner sa magie. Nous asseoir au pied de l’arbre, écouter et faire forêt. C’est une alarme, un cri, une mise en alerte et un espoir intarissable.

  • distribution

    De et avec : Justine Berthillot
    Installation plastique : Maëva Longvert
    Matières sonores et témoignages : Félix Blume
    Création sonore : Ludovic Enderlen
    Création lumières : Aby Mathieu
    Regard extérieur : Mosi Espinoza

     

  • production

    Coproductions : Espace des arts, scène nationale de Chalons-sur-Saône, CCN2 Grenoble 

informations pratiques

- Durée : 25min



Identifiant ou mot de passe incorrect

Vous êtes connecté, vous allez être redirigé