Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir un territoire ou une thématique

Afficher toute la programmation
Portraits croisés Juan Ignacio Tula, Justine Berthillot

Juan Ignacio Tula et Justine Berthillot se sont rencontrés au sein de leur formation au Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne ; lui faisant partie de la 26e promotion (Over the cloud mis en scène par Jérôme Thomas), elle de la 25e (Tetrakaï mis en scène par Christophe Huysman).

Entre 2015 et 2019, Juan Ignacio Tula développe ses projets au sein de la compagnie MPTA / Mathurin Bolze dans le cadre du compagnonnage : ses deux premières créations conçues en collaboration avec Stefan Kinsman, Somnium et Santa Madera  ; puis son solo, Instante. En 2019, il décide de fonder sa propre compagnie,  la Compagnie 7Bis, pour y poursuivre ses recherches sur l’agrès roue cyr.

Soutenue par Le Monfort théâtre, Justine Berthillot crée avec Frédéri Vernier  en 2015 la forme courte de portés acrobatiques Noos. En binôme avec l’autrice Pauline Peyrade, elle crée la même année - dans le cadre des "Sujets à Vifs"  du Festival d’Avignon - la performance Est. Elles fondent ensemble la compagnie  #CiE en 2016, qui deviendra en 2019 la Compagnie Morgane. Deux spectacles, Poings  et Carrosse, naissent de leurs réflexions sur le rapport entre cirque et texte. Artiste associée à l’Espace des Arts, Scène nationale de Chalon-sur Saône, Justine Berthillot crée en 2020 un solo chorégraphique, Notre forêt.

Juan Ignacio Tula et Justine Berthillot se croisent au gré des tournées  de leurs spectacles respectifs, et notamment Noos et Somnium qui se trouvent régulièrement programmés lors de plateaux partagés. Des résonances s’établissent entre leurs projets artistiques respectifs qui questionnent la place de la narration dans leurs partitions circassiennes, tant en main à main qu’à la roue cyr. En 2019, Juan Ignacio Tula invite Justine Berthillot à le rejoindre dans l’écriture  d’un spectacle, Tiempo, avec comme envie d’explorer ensemble d’autres  perspectives de manipulation de la roue cyr. Leurs deux univers artistiques  se rencontrent dans la manière d’envisager le cirque au-delà des disciplines, et de voyager dans d’autres champs artistiques, comme le théâtre et la danse. Ils partagent un sens de l’engagement physique à l’état brut, à la lisière de la forme performative en quête d’un état limite
 

cherbourg-en-cotentin
vernon
rouen

Identifiant ou mot de passe incorrect

Vous êtes connecté, vous allez être redirigé